Fonction tutorale

Le salarié en contrat de professionnalisation bénéficie du soutien d’un tuteur au sein :

  • de l’entreprise qui l’emploie,
  • des autres entreprises qui l’accueillent.

Quel est le rôle du tuteur ?

Le tuteur a une mission de suivi auprès du salarié pendant toute sa période de professionnalisation.
Il est ainsi chargé :

  • de l’accueillir, l’aider, l’informer et le guider,
  • d’organiser son activité avec les salariés de l’entreprise intéressés par cette activité,
  • de contribuer à l’acquisition des savoir-faire professionnels du salarié qu’il suit,
  • de veiller au respect de son emploi du temps,
  • d’assurer le relais auprès du service ou de l’organisme de formation,
  • de participer à l’évaluation du suivi de la formation.

Qui peut être tuteur ?

Le tuteur doit être :

  • salarié de l’entreprise qui emploie la personne en contrat de professionnalisation,
  • volontaire,
  • justifier d’au moins 2 ans d’expérience dans une qualification visée par le contrat de professionnalisation,
  • et choisi par l’employeur.

L’employeur peut assurer lui-même le tutorat à condition de remplir les conditions de qualification et d’expérience.

Les enjeux

Pour l’entreprise :

  • accroître la qualité et l’efficacité des actions conduites dans le cadre du contrat de professionnalisation et de la période de professionnalisation
  • favoriser la transmission des savoir-faire et l’autonomie professionnelle ;
  • bénéficier éventuellement de financements sur les fonds de la professionnalisation (en fonction des OPCA)

 

Pour le salarié :

  • faciliter l’acquisition des compétences ;
  • maîtriser rapidement les pratiques professionnelles et les savoir-être attendus par l’entreprise ;
  • sécuriser son parcours de formation.

 

Pour le tuteur :

  • valoriser son savoir-faire ;
  • diversifier ses activités ;
  • développer des compétences relationnelles et pédagogiques
businessteam at a meeting
Combien de personnes peuvent être suivies par un même tuteur ?

Le tuteur peut suivre au maximum :

  • 3 personnes s’il s’agit d’un salarié,
  • 2 personnes s’il s’agit de l’employeur.
Financement de la formation au tutorat

Les dépenses exposées pour la formation du tuteur peuvent être prises en charge par un organisme collecteur des fonds de la formation professionnelle dans la limite de 15 € par heure de formation pour une durée maximale de 40 heures. Ces dépenses comprennent les frais pédagogiques, les rémunérations, les cotisations et contributions sociales légales et conventionnelles ainsi que les frais de transport et d’hébergement.

Par ailleurs, dans la limite d’un plafond de 230 € par mois et par salarié en contrat ou en période de professionnalisation pour une durée maximale de 6 mois, les OPCA peuvent prendre en charge les dépenses liées à l’exercice du tutorat. Ce plafond mensuel de 230 € est majoré de 50 % lorsque la personne chargée de l’exercice du tutorat est âgée de 45 ans ou plus ou accompagne une personne mentionnée à l’article L. 6325-1-1 du Code du travail.

À noter :

Le salarié peut suivre une formation à l’E2SE Management pour se préparer à la fonction de tuteur en entreprise.

Programme de formation

La fonction tutorale

  • Identifier les attendus de l’alternant et du tuteur
  • Identifier les enjeux de la fonction tutorale pour l’entreprise
  • Identifier les conditions d’exercice
  • S’approprier la fonction tutorale

 

Le rôle et les fonctions du tuteur

  • Identifier le rôle et la légitimité du tuteur
  • Identifier les compétences et qualités du tuteur
  • Identifier les fonctions du tuteur
  • Exercer le rôle de tuteur en entreprise

 

Les missions du tuteur

  • Assurer l’interface entre l’entreprise, l’apprenant et un organisme de formation
  • Participer aux étapes du processus de formation et contribuer aux évaluations
  • Faciliter et favoriser l’intégration de l’apprenant dans un milieu professionnel
  • Accompagner l’apprenant dans l’apprentissage d’un métier
  • Transmettre des compétences professionnelles et la réalité d’un métier
  • Développer un mode de communication et d’échanges

 

La démarche

  • Identifier les compétences à acquérir
  • Organiser une progression adaptée
  • Etre en capacité d’analyser le travail, les résultats, la performance, les progrès
  • Etre en capacité de motiver, stimuler et valoriser
  • Etre en capacité d’évaluer

 

L’approche managériale du tutorat

  • Développer la communication interpersonnelle
  • Gérer et réguler des situations « sensibles » et/ou conflictuelles
  • Mettre en œuvre des compétences d’encadrement

 

Durée : 14 heures – formation sur 2 jours
Tarif : 210 € HT (14h*15€)

Informations complémentaires ?
Contactez nos Chargés des Relations Entreprises